Les traitements d’eau de piscine

Les traitements de l'eau de piscine

Si vous avez une piscine, il serait étonnant que vous ne sachiez pas déjà à quel point c’est un sujet délicat. Si vous envisagez de construire ou installer une piscine chez vous, sachez que c’est un aspect sur lequel il ne faut pas faire d’impasse.

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver au milieu de tous les produits de traitement de l’eau pour piscine qui s’accumulent dans les rayons des magasins ou qui sont proposés en ligne.

Il est donc important de distinguer les différents types de produits de traitement et de savoir quand et comment les utiliser.

Pourquoi le traitement de l’eau est très important ?

L’eau des piscines est un environnement sensible, particulièrement propice à la prolifération des germes, des bactéries, des virus, des champignons, des algues et de tous les microorganismes en général.

Tous ces éléments font qu’il faut traiter et désinfecter l’eau de votre piscine avec la plus grande rigueur. C’est pour cette raison que vous devez mesurer régulièrement différents paramètres, et qu’il est indispensable de disposer en permanence de produits de traitement qui permettent de prévenir la prolifération des microorganismes, mais également de les éliminer le cas échéant.

Traitement de l’eau de piscine : comment choisir ?

Il existe différentes sortes de produits de traitement de l’eau pour piscine, certains doivent être utilisés de manière récurrente pour désinfecter l’eau, tandis que d’autres sont utilisés pour rectifier un problème survenu :

  • Tout d’abord, notez que la filtration de l’eau est aussi importante que les produits de traitement.
  • Il est possible d’opter pour différentes méthodes de traitement récurrent de l’eau : le chlore, le brome, l’électrolyse au sel, les rayons UV, le PHMB, l’ozone et l’oxygène actif.
  • D’autres produits permettent de rectifier un problème passager, comme l’anti-algues, l’anticalcaire ou encore le clarifiant.
  • Vous devez toujours disposer de produit pH+ et pH- pour rééquilibrer le pH en cas de besoin.
  • N’oubliez pas non plus de bien nettoyer le bassin afin de faciliter le traitement de l’eau.

Les produits de traitement de piscine les plus fréquents

1. Le chlore

Le traitement de l’eau d’une piscine par le chlore est certainement la technique la plus connue et la plus répandue. Le chlore est en effet l’un des traitements les plus efficaces. Il joue les rôles de désinfectant et d’oxydant très puissants qui permettent de lutter contre les bactéries, les champignons, les virus et les matières organiques.

Présenté sous forme de galets ou sous forme liquide, le chlore a pour fonction première de désinfecter l’eau de la piscine en la débarrassant de ses germes. Mais il est tout aussi efficace pour détruire les algues. 

2. Le brome

Comme le chlore, le brome est un puissant oxydant et désinfectant. Il permet d’éliminer les bactéries, les champignons, les virus et les matières organiques présentes dans l’eau de piscine. Le brome se présente sous forme de pastilles. Comme le chlore, le brome peut être utilisé comme traitement courant mais aussi comme traitement curatif si l’eau a besoin d’être désinfectée rapidement.

3. L’électrolyse au sel

Une autre alternative consiste à opter pour le traitement d’une piscine à l’électrolyse au sel. L’électrolyse est économique, écologique et compatible avec toutes les piscines. Ce traitement est possible grâce à l’électrolyseur qui décompose le sel présent dans la piscine pour produire un chlore naturel et non irritant.

4. Les UV

Le traitement d’une piscine aux UV consiste à utiliser un réacteur ou un stérilisateur avec lampe UV. Cette lampe diffuse des rayons UV, et l’eau est alors désinfectée, puisque ces rayons détruisent les bactéries, les virus et les champignons.

5. L'ozone

On peut se tourner vers le traitement d’une piscine à l’ozone, qui consiste à injecter un gaz, l’ozone, qui permet de désinfecter l’eau de la piscine. Il s’agit donc d’une solution naturelle, efficace contre les bactéries, les germes, les virus et les matières organiques.

6. L'oxygène actif

Enfin, on peut traiter sa piscine à l’oxygène actif, qui se présente sous forme de peroxyde d’hydrogène. Ce produit est redoutable face aux microorganismes et aux algues, et il présente l’intérêt d’être écologique et de ne pas irriter la peau, les yeux et les muqueuses. En revanche, il présente un faible pouvoir rémanent qui vous oblige à l’associer à un stabilisant. De plus, il est plus efficace dans les petits bassins.

Enfin

Si vous êtes perdus et ne savez pas ce qui est le meilleur pour votre piscine, alors les experts Aquarêve sont là pour vous conseiller ! 

N’hésitez pas à nous contacter et découvrez notre catalogue consommable où vous trouverez tous les traitements que nous proposons ! 

Qu’est-ce qu’un média filtrant pour l’eau de votre piscine ?

Qu’est-ce qu’un média filtrant pour l’eau de votre piscine ?

Pour une bonne qualité de votre eau de baignade, il vous faut un système de filtration adapté comprenant un filtre et un média filtrant. Il existe ainsi plusieurs types de médias filtrants.

À quoi sert le média filtrant ?​

Le média filtrant est la matière utilisée pour tamiser l’eau, c’est à dire piéger les particules indésirables de l’eau. Il est placé dans le filtre. La capacité de filtration de l’eau de votre piscine dépend donc en grande partie du média filtrant choisi.

Dans un premier temps, l’eau de la piscine est aspirée grâce à la pompe jusqu’au filtre.
Par la suite, elle passe par le média filtrant qui désinfecte et purifie l’eau.

Chaque média filtrant a des performances de filtration différentes : plus la filtration est fine, plus la qualité de l’eau augmente. Cependant, chacun d’entre eux présente des performances de filtration suffisantes pour tout type de piscine.

Les différents médias filtrants pour la piscine

Le choix du média filtrant pour la piscine est conditionné aux contraintes techniques, à votre budget, à l’entretien et à la qualité d’eau souhaitée.

Les différents types de médias filtrants :

img_entretien_2

Le sable : le plus répandu

La cuve du filtre est remplie de sable qui piège les particules et saletés de l’eau. Il est nécessaire de nettoyer le sable régulièrement en évacuant l’eau.

Ce média filtrant est peu cher, permet l’utilisation d’un floculant et présente une finesse de filtration correcte, notamment pour les débits d’eau importants. Il consomme beaucoup d’eau lors du contre-lavage.

Contrairement aux idées reçues, on ne peut pas utiliser n’importe quel sable dans un filtre. En effet, il est important de respecter la finesse ou granulométrie préconisée par le fabricant

Les billes de verre : la filtration plus écologique

C’est le média filtrant écologique : des billes de verre recyclées que l’on utilise comme la zéolite ou le sable. Les billes de verre sont polies et ne risquent pas d’encrasser le filtre. Elles empêchent la formation du biofiltre et limitent le développement des bactéries dans l’eau. Le verre recyclé, utilisé avec un floculant, permet d’affiner la filtration jusqu’à 1 micron.

piscine_connectee_header

Le média filtrant AFM® de Bayrol

Pourquoi ne pas remplacer le sable habituel par le verre filtrant AFM® (Activated Filter Media) de Barol ?

Issu de 35 années de recherches, ce média filtrant à base de verre est unique par sa fabrication et par ses nombreuses qualités. À la fois performant, grâce à sa finesse de filtration jusqu’à 1 micron, mais également écologique, grâce à des temps réduits de contre-lavage !

AFM® est un média filtrant à base de verre recyclé activé. Il remplace intégralement le sable dans le filtre et permet d’optimiser la filtration des fines particules et de diminuer la consommation des produits de désinfection.

De plus, il est soumis à un processus d’activation unique pour un auto-nettoyage et des performances supérieures de filtration mécanique et électrostatique.

Vous pouvez retrouver l’AFM® de Bayrol dans notre boutique Aquarêve à Antibes !

Nos experts vous conseillent au 04.93.65.65.65 ou directement en boutique.

Mise en route de piscine : 3 erreurs à éviter

Remettre sa piscine en route

Il est venu le moment de remettre en route votre piscine. Et oui, le soleil revient, les températures remontent, il arrivera bientôt le moment des premières baignades. Afin d’éviter les catastrophes, voici les 3 erreurs à éviter lors de la mise en route de votre piscine.

« J’ai le temps pour la remise en route de ma piscine »

N’attendez pas qu’il fasse chaud pour remettre en route votre piscine. L’idéal pour remettre en route sa piscine, c’est d’avoir une température de l’eau située entre 12°C et 15°C. C’est à ces températures que les algues commencent à se développer. Et attention à la monté brutale de la température de l’eau : selon la taille de votre bassin et l’ensoleillement, vous pouvez gagner 2 à 3°C en une seule journée !  Evitez-vous la contrainte de traitement des algues dans la piscine, en remettant votre piscine en route à temps (et n’attendez pas d’avoir une eau à 20°C !).

Remettre sa piscine en route dès la fin de l’hiver, vous permettra d’économiser du temps, et de l’énergie. Vous pouvez donc surveiller le moment idéal pour une remise en route aux alentours des mois d’avril ou mai. Aquarêve est là pour vous aider !

piscine_debordement_2_2

« Je nettoie tout ça rapidement, et c’est parti pour la saison ! »

Le vite-fait bien-fait dans la piscine n’existe malheureusement pas ! Autant le dire de suite : la remise en route de votre piscine prend du temps et requiert de l’attention. Vous devez donc nettoyer méticuleusement le fond, les parois, la ligne d’eau… Un bon nettoyage de printemps préparera durablement votre piscine pour toute la saison.

N’oubliez pas non plus de nettoyer le filtre de votre piscine si vous ne l’avez pas fait lors de l’hivernage !

« Une eau verte ? Je vidange et je remplace ! »

Stop, ne touchez pas cette vanne ! Nous déconseillons les vidanges complètes de piscine : le coût peut être important, et elles peuvent endommager sérieusement votre bassin. Par ailleurs, les vidanges sont très fortement déconseillées pour les piscines à coque, sous peine d’endommager la structure ou de créer des fissures.

En revanche, si vous utilisez un traitement au chlore stabilisé (la plupart des chlores de grandes marques en utilisent), il est conseillé d’effectuer une vidange partielle, représentant 1/3 du volume d’eau. Cela vous permettra de vous débarrasser du surplus de stabilisant présent dans votre piscine, et éviter que votre eau ne se trouble au cours de la saison. 

Enfin

Les experts Aquarêve sont toujours pour vous conseiller et pour vous rendre la vie facile.
Vous pouvez nous contacter au 04.93.65.65.65 ou passer directement dans notre magasin à Antibes !

pH idéal pour une piscine : tous nos conseils d’entretien

pH idéal pour une piscine : tous nos conseils d'entretien

L’eau de baignade d’une piscine requiert une attention spéciale : plongez dans une eau saine grâce à la régulation de pH !

Le pH est un indicateur clé pour déterminer la qualité de l’eau de votre bassin. Cet indicateur précis mesure l’acidité de l’eau pour assurer une baignade sereine dans une eau propre et sans problème.

Véritable milieu vivant, l’eau de la piscine subit de nombreuses variations de température, des changements climatiques (pluie, chaleur intense…), des pollutions extérieures variées (végétaux, insectes…) ou encore des variations dues à la fréquentation du bassin.

Mais alors à quoi sert le contrôle du pH de votre eau de bassin ? Comment entretenir sa piscine et réguler le pH efficacement ? Et quelles sont les solutions possibles pour automatiser la régulation de pH ?

Qu'est-ce que le pH de l'eau de piscine ?

Le Potentiel Hydrogène (pH) mesure la concentration de l’eau en ions hydrogènes. Le pH est donc mesuré en différentes valeurs variant entre 1 et 14.

En fonction de la mesure, l’eau de baignade est donc plus acide ou basique. C’est le bon équilibre de cette mesure qui assure donc une baignade dans une eau saine et non agressive.

  • Le pH inférieur à 7 correspond à une eau acide
  • Le pH 7 correspond à une eau neutre
  • Le pH supérieur à 7 correspond à une eau basique ou alcaline

Il faut donc que cette mesure soit prise régulièrement pour assurer une eau de baignade propre.

Pourquoi bien équilibrer le pH de votre piscine ?

Un pH mal équilibré a de nombreuses conséquences sur l’eau de la piscine. Il est d’abord à l’origine du changement de la couleur de l’eau qui n’est plus pure. Elle peut aussi devenir trouble. Ensuite, les produits utilisés pour traiter et désinfecter l’eau ne sont plus aussi performants, des irritations de la peau et des yeux des baigneurs peuvent survenir et, enfin, un pH mal dosé est à l’origine du développement d’algues et de calcaire qui laisse des marques au niveau de la ligne d’eau. Il contribue également à détériorer le matériel (système de filtration, revêtement, etc.).

Vérifier le pH de la piscine : les meilleures solutions

Dès lors que le pH n’est plus stabilisé, de nombreux problèmes sont à déplorer, à savoir :

  • L’inefficacité des produits traitants,
  • L’eau devient irritante pour la peau et les yeux des utilisateurs de la piscine,
  • Les algues se développent,
  • L’eau peut devenir verte, voire marron,
  • Le calcaire se dépose sur les filtres, le revêtement, les parois et finit par les détériorer.

Pour se protéger contre tous ces risques, il est crucial de vérifier le taux de pH au moins une fois par semaine, mais cela peut être plus fréquent encore si les baigneurs sont nombreux ou si les orages sévissent par exemple. Pour effectuer un relevé fiable, on peut utiliser :

  • Des testeurs colorimétriques de pH qui peuvent être des comprimés ou des bandelettes : leur utilisation exige une grande attention car les résultats sont rapidement faussés. Ces testeurs indiquent le pH par le biais d’un code couleur.
  • Un pH-mètre : il s’agit d’un appareil électronique à insérer dans l’eau qui affiche ensuite – de façon fiable – les résultats sur son écran.

Si après vérification on constate que le pH est déséquilibré, il est impératif de le corriger sans attendre.

Corriger le pH dans votre piscine

Si le pH dans votre piscine n’est pas correct, réajustez-le avec un produit spécifique pour baisser ou augmenter le pH de l’eau : 

  • Les produits piscine pH+ sont utiles quand l’eau est trop acide, c’est-à-dire que son pH est inférieur à 7
  • Si au contraire, votre eau est trop basique, régulez son pH avec un produit pH- piscine.

Lisez bien les consignes d’emploi avant d’utiliser ce type de produit. Ajoutez-en en petites quantités et laissez agir quelques heures pour vérifier si le pH s’est bien réajusté, avant d’en rajouter si besoin.

Le pH peut parfois s’ajuster tout seul, ou suite à un traitement choc. Ne régulez son taux que si nécessaire. Vous pouvez verser un correcteur d’alcalinité dans l’eau pour stabiliser le pH, si vous observez de trop fortes variations.

Enfin

Vous pouvez être conseillé et trouver toutes les réponses à vos questions dans notre magasin Aquarêve à Antibes.
N’hésitez pas à nous contacter via notre page contact pour tous renseignements, ou à appeler un de nos experts au 04.93.65.65.65. 

Bien remettre sa piscine en service après l’hivernage

Bien remettre sa piscine en service après l’hivernage

Le printemps ayant ouvert ses portes, vous vous demander quand effectuer la remise en marche de votre piscine.

Une remise en état de piscine se fait généralement enter mi-mars et le mois d’avril !

En règle générale, vous devez sortir votre piscine de son hivernage avant que la température de l’eau n’atteigne les 12 degrés, juste après l’hiver.

Si votre eau dépasse cette température, vous aurez du mal à la rattraper car elle aura accumulé des microbes, différentes algues.

Des champignons peuvent également apparaître et redécorer votre piscine, vous risquez donc de devoir la vider.

Pour un électrolyse au sel, ne l’utilisez pas avant que votre eau de piscine n’ai atteint les 15 degrés (température variable selon les marques), car, à l’inverse, vous allez détériorer le cellule de l’électrolyseur.

Vous pouvez donc, avant les 15 degrés, utiliser des galets de chlore.

Les techniques de remise en état de votre piscine

Pour protéger votre piscine pendant l’hiver, il existe deux manières : un hivernage passif ou un hivernage actif.

Chaque hivernage implique une remise en état de la piscine particulière.

Soyez attentifs à celle qui vous correspond !

Remise en état d’une piscine en hivernage passif

Un hivernage passif correspond à couper tout le système de filtration et de traitement de l’eau pendant la période froide.

Cette méthode est un peu plus compliquée, car pour la remise en marche, il faudra redémarrer tout le système et le nettoyer de fond en comble de manière optimale.

Lors du redémarrage du système, il faudra refaire les réglages de ce dernier avant de passer au nettoyage. Le mode d’emploi de ce dernier vous indiquera les réglages à effectuer, sinon vous pouvez toujours contacter les experts Aquarêve.

Pour le nettoyage, vous devez commencer par ôter au préalable les équipements et la couverture d’hivernage avant de remonter le niveau du bassin.

C’est alors, que vous pourrez remettre en marche votre système de filtration (réinstaller le filtre s’il avait été démonté que ce soit filtre à cartouche, filtre à sable…) et passer au nettoyage du bassin de la piscine. Il ne faudra pas oublier de nettoyer les abords du bassin.

Remise en état d’une piscine en hivernage actif

Il existe également l’hivernage actif, également appelé semi-hivernage, car elle consiste à mettre partiellement en veille l’installation de votre piscine.

En effet, le système de filtration continue de tourner durant l’hivernage.

Il est donc plus facile de remettre en servie une piscine en hivernage actif que passif.

Bien sûr, il faudra vérifier que la piscine n’ait pas subi de dommages majeurs et vous pourrez directement passer au nettoyage des abords de votre piscine. Vous pourrez par la suite remettre votre système de filtration au régime classique.

C’est à ce moment-là, que vous pourrez nettoyer complètement le bassin de votre piscine vous-même ou à l’aide d’un robot automatique. N’oubliez pas de brosser les parois et vous pourrez remettre en place tous les accessoires, retirés avant l’hivernage.

Le dernier point étant de vérifier l’équilibre de l’eau de votre piscine, en la rééquilibrant si nécessaire et d’utiliser votre traitement habituel.

Si besoin, vous pouvez commencer votre mise en service par un traitement choc du bassin (chlore choc, oxygène actif, etc…) afin de traiter de manière curative les dépôts et bactéries qui se seraient formées lors de l’hiver.

Le faire vous-même ou demander à votre pisciniste ?

Effectuer une remise en service d’une piscine après hivernage peut se montrer être une tâche assez complexe.

photo_renovation_7

En effet, il y a un ordre de tâches à respecter et même si vous avez opté pour un hivernage actif, il peut y avoir des manipulations qui auront besoin de produit spécial ou même, il faudra s’occuper du local technique.

En effet, dans le local technique, il faudra remettre la pompe en place, revisser le bouchon, réinstaller le filtre, remplir d’eau le préfiltre de la pompe et replacer son couvercle, ouvrir les vannes, vérifier s’il y a une fuite etc.

Chaque équipement doit être contrôlé et mise en service d’une certaine manière, cette mise en service peut être différente en fonction des modèles d’équipements que vous avez, alors n’hésitez pas à demander conseil à votre pisciniste ou tout simplement le contacter pour qu’il l’effectue ! 

Bien sûr, les experts Aquarêve s’occupent de la remise en marche de votre piscine.

Enfin

Effectuer la remise en service de sa piscine après l’hiver est une étape à ne pas négliger afin que votre confort de baignade soit optimal par la suite.

Il est possible que vous le fassiez vous-même si vous connaissez sur le bout des doigts votre piscine et en suivant de façon théorique un ordre de tâches.

Aquarêve vous propose un contrat sérénité ou confort, qui comprend des entretiens, un estivage et un hivernage, ce qui vous dédouane de toutes responsabilités pendant tout le cours de l’année !

Guide : Les traitements automatiques de l’eau pour piscine

Traitement automatique de l’eau de votre piscine

Une eau plus douce et une piscine automatisée

Vous souhaitez être tranquille pendant toute l’année et ne pas vous soucier du traitement de l’eau ? Il est temps d’automatiser votre traitement de piscine.

Le traitement automatique de piscine permet à votre bassin de gérer de manière autonome la qualité de votre eau. Certains paramètres comme contrôler le taux de désinfectant et la régulation du pH sont gérés seuls, grâce à l’installation d’une centrale de gestion. Vous n’avez plus à vous soucier de ces éléments !

Mettre en place un système de traitement automatique permettra de préserver vos équipements avec une qualité de baignade optimale et réaliser des économies sur votre consommation en produit chimique (chlore, brome, pH). Dans ce cas, vous réduisez également votre impact sur l’environnement.

Electrolyseur au sel

De plus en plus de personnes deviennent adeptes des appareils de traitement plus naturels. Dans ce cas, l’électrolyseur au sel est souvent privilégié car il remplace le chlore en galet par le chlore gazeux, bien moins agressif.

De plus, il est capable de réguler continuellement son taux de désinfection, en fonction des besoins de votre bassin, évidemment, vous pouvez garder la main sur cette gestion.

Cette solution est l’une des plus naturelle pour votre bassin car moins de pollution et de désinfectants agressifs.

Comment fonctionne l’électrolyseur au sel ? En transformant le sel en désinfectant pour l’eau de votre piscine, il agit comme du chlore et le rend plus saine.

Lorsqu’il est combiné à un régulateur de pH automatique, l’electrolyseur au sel permet de créer un système autonome, pouvant être programmé en fonction des besoins de votre piscine !

Attention, la désinfection au sel n’a lieu que lorsque votre eau est au-dessus de 14° environ. En dessous de ces températures, il faudra donc remplacer le désinfectant par du chlore par exemple, afin de traiter le bassin en période hivernale.

Dans ce cas, il existe la solution dite hybride qui effectue le passage du sel au chlore automatiquement. Une nouvelle génération basse salinité !

Régulation automatique chlore liquide

Cette solution est une alternative à l’électrolyseur au sel ou un complément.

La régulation automatique de piscine au chlore liquide permet un fonctionnement capable de vous dédouaner du traitement global de votre eau de baignade.

Grâce à ce système de traitement, votre piscine est capable d’analyser, mesurer et réguler l’ajout de chlore de votre bassin grâce à une pompe doseuse qui injectera la quantité exacte nécessaire afin que votre eau de piscine soit claire et limpide en toute circonstances.

Il est cependant conseillé de compléter ce traitement à un système de régulation de pH automatique pour un confort de baignade encore plus optimal.

Traitement automatique à l’oxygène actif

Une solution pour les allergiques au chlore !
Ce système de traitement est une alternative au traitement de l’eau traditionnel et peut convenir aux personnes allergiques au chlore.

Le système de désinfection automatique à l’oxygène actif utilise les mêmes procédés qu’une régulation automatique de chlore.
C’est une solution de traitement inodore, très prisée pour les bassins couverts ou intérieurs, et une solution plus naturelle car l’oxygène actif est composé d’eau et d’oxygène, il ne génère donc pas de sous-produit et ne laisse aucun résidu.

Pour finir

Vous l’aurez compris, il existe plusieurs systèmes de traitement d’eau de piscine. Les experts Aquarêve vous proposerons une gamme sélectionnée pour sa qualité et sa durabilité, qui correspondra exactement à votre piscine, après évaluation de : son volume, de son revêtement, si elle est chauffée ou non, si elle est couverte et si vous choisissez ce système à l’année ou sur une période donnée.

Aquarêve dispose d’une large gamme à partir de 580€ !

En choisissant un système de traitement d’eau automatisé, vous vous assurez une simplicité de maintenance, un confort de baignade, une eau plus douce, davantage de sérénité et vous réduisez également votre impact sur l’environnement.

Nous vous donnons rendez-vous dans notre boutique afin que les experts Aquarêve répondent à toutes vos questions et vous conseillent au mieux pour vous et votre piscine.